Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Lorient. Naval Group lance la réalisation des quatre patrouilleurs de type Adroit.

Le contrat avec la Marine argentine est entré en vigueur jeudi 14 février 2019. L’Adroit, déjà construit sera le premier navire livré en février 2020, après une révision complète à Toulon. Les autres patrouilleurs seront réalisés entre Lorient et Concarneau.

 

Le contrat de l’ordre de 300 millions a été signé le 29 novembre 2018, à Buenos Aires (Argentine). Naval Group va réaliser trois patrouilleurs hauturiers (OPV) pour la marine argentine.

Le groupe en vendra un quatrième, L’Adroit, déjà construit. Le contrat est entré en vigueur jeudi 14 février 2019. Naval Group lance les premiers travaux qui concernent les quatre patrouilleurs.

Police des pêches et sécurité maritime

Le premier navire à être livré sera L’Adroit, qui était mis à la disposition de la Marine nationale depuis 2011. Avec à son actif plusieurs missions militaires mais aussi de police des pêches et de sécurité maritime, dont notamment l’opération Atalante de lutte contre la piraterie.

« Les équipes de Naval Group vont procéder à la révision complète du navire et à des modernisations d’équipements afin de garantir le maximum des potentialités de l’Adroit à la Marine argentine, tout en intégrant ses besoins spécifiques. L’autonomie des quatre navires sera renforcée avec une augmentation de la capacité de production d’eau douce à bord », indique un communiqué de Naval Group. L’Adroit va être mis en chantier sur le site de Toulon. Il y est programmé 70 000 heures de travail. Livraison fin février 2020.

38 mois de chantier

Les trois OPV neufs seront réalisés d’ici 38 mois. Naval Group assurera à Lorient La direction de programme, la mise en œuvre industrielle, la conception du design, le développement et l’intégration du système de combat. Soit une charge de travail de 160 000 heures au total.

Parallèlement, Naval Group déléguera à la société Kership, sa filiale commune avec Piriou, spécialisée dans la réalisation de ce type de navires, la maîtrise d’œuvre industrielle. C’est-à-dire la réalisation des plateformes et la formation des équipages. La charge de travail s’annonce là encore très importante. Kership n’en a pas pour l’heure communiqué l’ampleur, ni la répartition entre les deux sites industriels de Lorient et Concarneau.

Des navires innovants

Les patrouilleurs hauturiers argentins seront adaptés à la navigation en eaux froides dans les mers australes, avec un renforcement des structures. Ils seront tous équipés d’un canon télé-opéré de 30 mm et bénéficieront des innovations proposées par Naval Group et éprouvées par la Marine nationale française : une grande endurance et une excellente tenue à la mer, la visibilité sur 360° depuis la passerelle et une mâture unique pour une couverture radar à 360°, la mise en œuvre discrète et en sécurité en moins de 5 minutes d’embarcations rapides, des prédispositions pour l’exploitation de drones aériens et de surface.

Chaque navire, de 87 m de long et 14 m de large, pouvant filer à 20 nœuds (37 km/h), avec une autonomie de trois semaines en haute mer sera mis en œuvre par un équipage d’une quarantaine de marins, avec la possibilité d’accueillir jusqu’à 19 passagers. Ces navires qui peuvent embarquer deux embarcations de 9 mètres et un hélicoptère seront destinés à diverses missions de sauvegarde maritime (secours, immigration, police des pêches, etc.) dans les mers australes

Ouest France

 

Tag(s) : #INFORMATIONS
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :