Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lorient. Le port de pêche accueille un nouveau chalutier
Lorient. Le port de pêche accueille un nouveau chalutier

Racheté à Boulogne et transformé aux Pays-Bas, le Naoned, 23,40 m de long, a rejoint son port d’attache de Lorient dimanche matin. Les proches des marins étaient là pour fêter son arrivée.

À 10 h 03, dimanche, le Naoned a trempé sa coque, pour la première fois, dans les eaux du bassin de Keroman, le port de pêche de Lorient. Un superbe chalutier de 23,40 m, qui vient compléter la flottille lorientaise. C’en est même le plus grand chalutier artisan.

Avec Intermarché

Les familles des marins et les amis proches sont là. Appareils photo à bout de bras, réunis sur le quai de la criée 2. L’accostage, le premier, est immortalisé. Car l’arrivée d’un nouveau bateau reste un événement important dans un port.

2 millions d’euros

Le Naoned n’est pas un bateau neuf. C’est l’ancien Gloire à Marie III, racheté à Boulogne. En cours de dossier, l’Armement à la pêche artisanale de Keroman (l’Apak), qui possède déjà cinq chalutiers de 17 à 20 m, s’est associé à la Scapêche (Intermarché) : ensemble, ils ont créé la Scapak, avec l’appui du groupement de gestion de Lorient.

 

Le Naoned arrive directement du chantier Padmos, aux Pays-Bas. Il y a subi une refonte complète, pendant huit mois, pour être transformé en senneur danois. Coût : 2 millions d’euros, dont plus de la moitié en travaux.

Moins gourmand en gazole

La senne danoise est un chalut. Mais la technique de pêche diffère du chalut de fond. Ici, on ne pêche pas en tractant le filet mais en encerclant le poisson. « Quand il arrive à bord, le poisson est d’une très grande qualité », certifie Éric Guygniec, cogérant de l’Apak. La senne danoise est aussi moins gourmande en gazole, jusqu’à 20 % de moins qu’un chalutier classique.

 

Ouest-France

Tag(s) : #INFORMATIONS
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :