Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'hommage anglais et américain à Utah Beach en deux vidéos

Un ciel noir d’encre écrasait la plage d’Uta Beach, en Cotentin, ce mardi 6 juin 2017. L’orage n’était pas loin et le tonnerre a claqué 1 h 30 avant la cérémonie internationale de la commémoration du Débarquement. Signe avant-coureur annonçant, avec ce vent puissant qui soufflait en même temps, qu’autorités civiles et militaires, vétérans de la Seconde Guerre mondiale et du D-Day, allaient copieusement se faire arroser durant l’hommage rendu dès 16 h 30. Il n’en fut rien !

Pas moins de quatre discours sont venus émailler la cérémonie commémorative du 6 juin, ce mardi, au monument fédéral américain d’Utah Beach dans la Manche. Ce n’était pas la foule du 70e anniversaire et on a même trouvé une famille de Suédois qui se promenait là par hasard et n’avait pas capté qu’on était le 6 Juin, 73 ans après le Débarquement, le D-Day, sur cette plage de la presqu’île du Cotentin.

Des Américains sur place en visite

A l’inverse beaucoup de touristes américains débarqués par des tours operators de chez eux avaient fait le déplacement et ont donc assisté à la cérémonie commémorative. Le président du comité du Débarquement Jean-Marc Lefranc a salué la mémoire de son prédécesseur, rappelé les circonstances du D-Day en Normandie et tenu à saluer en même temps que les vétérans, la mémoire des dernières victimes des attentats de Londres et de Manchester.

Allusion aux attentats

L’ambassadeur anglais Edward Llewellyn a fait de même faisant aussi l’effort de parler en français et de rendre hommage aux alliés et aux forces qui ont combattu le nazisme. On a senti poindre un moment d’émotion lorsque lui aussi a mis en exergue les victimes des récents attentats.

Londres et Manchester
 

La chargée d’affaires américaine à l’ambassade des Etats-Unis, Uzra Zeya, elle aussi a salué la mémoire des victimes de la bataille de Normandie dans les deux langues et chaleureusement remercié les vétérans assis dans le parterre devant elle. Il est revenu au préfet de la Manche Jean-Marc Sabathé de conclure, lui aussi ponctuant son discours par un hommage appuyé, en anglais s’il vous plaît, aux victimes des attentats de Londres et de Manchester.

ouest france

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :