Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Naufrage du Père Milo

Naufrage du Père Milo à Belle-Île : il n'y aura pas de procès.

Un marin a perdu la vie dans le naufrage du chalutier en 2012, éperonné par un chimiquier. Le parquet de Lorient a classé la procédure sans suite. Il n'y aura pas de procès.

Ce 9 avril 2012, le Père Milo pêche la langoustine à l’ouest de Belle-Île.

À 13 h 30, ce petit chalutier immatriculé à Lorient est percuté de plein fouet par un chimiquier turc, le Lady Özge.

Patron disparuLe matelot parviendra à se cramponner à un débris flottant.

Quant au patron, un père de famille de 40 ans, il disparaît dans le naufrage.

Un an plus tard, le Bureau enquête accident, le BEA-mer, rend son rapport.

Le rapport complet du BEA-mer

Non-lieu en TurquieL’accident s’est produit à 20 miles (36 km) de la côte, dans les eaux internationales. C’est donc la convention de Montego Bay qui s’applique.

Après que la justice turque a rendu un non-lieu, le parquet de Lorient a classé la procédure sans suite. Il n’y aura donc pas de procès pénal.

Ouest France

Naufrage du Père Milo
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :