Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La DCNS remporte un contrat record de 12 Sous-marins .
La DCNS remporte un contrat record de 12 Sous-marins .La DCNS remporte un contrat record de 12 Sous-marins .

Sous-marins pour l'Australie: des "milliers d'emplois" en France

La DCNS remporte un contrat record de 12...

DCNS. À quoi ressembleront les sous-marins australiens ?

Guillaume BOUNIOL.

C’est précisément la seule chose que l’on connaît pour l’instant : leur forme. Pour le reste, il faudra attendre encore un peu. Explication.

L’Australie a donc choisi le français DCNS comme « partenaire privilégié » pour la construction de ses 12 sous-marins de nouvelle génération. Ces derniers doivent remplacer les six sous-marins actuels de classe Collins.

Les sous-marins actuels

Mis en service entre 1996 et 2003, les Collins sont de conception suédoise. Ils ont été produits sous « transfert de technologie » en Australie (ce qui sera également le cas des sous-marins de DCNS).

Concrètement, l’étrave et la partie arrière du premier exemplaire ont été assurées par les chantiers Saab Kockums de Malmö (sud du pays). Tout le reste a été réalisé en Australie.

Chacun de ces sous-marins à propulsion hybride diesel-électrique (comme ceux de DCNS), a demandé six à huit ans de construction.

Longs de 77 mètres, ils peuvent embarquer une cinquantaine d’hommes à bord. Ils ont connu de nombreux problèmes de mise au point, « système de direction de combat, périscopes, batteries… », précise Bernard Prézelin, dans la bible des bâtiments de guerre Flottes de combat.

En février 2003, une voie d’eau s’est déclarée à bord du Dechaineux alors que ce dernier était à sa profondeur maximale (200 mètres environ), dans l’océan Indien.

Il aurait évité le naufrage à 20 secondes près. Deux autres exemplaires auraient connu des problèmes de soudure dans les joints de la coque.

La marine australienne devrait les laisser en service jusqu'en 2030-2033. Mais elle a lancé leur programme de remplacement dès 2007.

Les futurs modèles

On ne connaît guère que leur forme, puisqu’ils reprendront le dessin du flotteur (la coque) des Barracuda français : 99,5 mètres de long, 8,8 mètres de large, 8,4 mètres de haut. Poids total : autour de 5 000 tonnes.

Mais à l’intérieur, rien de commun, à commencer par les moteurs. Contrairement aux Français, les futurs sous-marins australiens ne seront pas à propulsion nucléaire, mais doté d’un système « classique » hybride diesel-électrique.

La construction devrait commencer en 2020 au chantier Techport Australia, d’Adelaïde (sud du pays).Selon Flottes de combat, les sous-marins seront dotés d’un système de combat américain Lockheed Martin, developpé avec Saab Australie et Thales ANZ. Il embarquera des missiles de croisière Tomahawk.

Les discussions qui s’ouvrent à présent entre DCNS et la marine australienne devront préciser leur équipement.

Leur mission ? Le renseignement, l’attaque de navires de surface et de sous-marins, l’attaque de cibles terrestres, le débarquement de forces spéciales.

Source ouest france

La DCNS remporte un contrat record de 12 Sous-marins .
La DCNS remporte un contrat record de 12 Sous-marins .
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :